APB change de nom et devient «Parcoursup»

Ne dites plus APB, dites «Parcoursup»! La nouvelle plateforme d’orientation des élèves de terminale vers l’enseignement supérieur, qui devrait ouvrir le 15 janvier prochain, a finalement un nom. Comme annoncé le 30 octobre dernier par le premier ministre Édouard Philippe et la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal, le choix de ce nom s’est fait de manière participative. Du 17 au 19 novembre, une consultation en ligne permettait de choisir entre cinq propositions.

Lycéens, étudiants et parents étaient invités à voter pour l’une des cinq propositions de nom faites par le ministère de l’Enseignement supérieur: «PARCOURSUP», «DEVENIR ÉTUDIANT», «MES ÉTUDES POST-BAC», «RÉUSSIR SUP» et «PARCOURS ÉTUDIANT». C’est donc la première qui l’a emporté, comme l’a annoncé Frédérique Vidal ce matin sur Europe 1. À l’issue de la consultation qui a rassemblé près de 20 000 votants (lycéens, étudiants, parents), c’est «PARCOURSUP» qui a été choisi avec 42,8 % des voix, devant «MES ÉTUDES POST-BAC» qui recueille 23 % des suffrages.

Le «Oui, si», une nouvelle réponse sur Parcoursup

Au-delà du changement de nom, le fonctionnement de Parcoursup devrait être différent de celui de son ancêtre. Il n’y aura plus de tirage au sort en cas de surplus de candidatures, les candidats ne pourront faire que 10 vœux maximum. Il sera possible de changer d’académie pour les inscriptions à l’université (avec un quota d’étudiants hors secteur).

Surtout, une fois leurs vœux achevés, les futurs étudiants pourront recevoir «Oui, si» en guise de réponse. Le «oui si» signifie que l’étudiant est accepté dans la filière de son choix à condition de s’engager dans un «parcours personnalisé» pour accéder à cette filière. Ce parcours personnalisé pourra notamment consister à suivre un stade de remise à niveau ou un cursus plus adapté.

 

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/article/apb-change-de-nom-et-devient-parcoursup-_47acb74c-ce91-11e7-8819-15a9d4558439/